Questioning the trauma

Groupe de travail

« Questionner le trauma. Troubles psychiques de combattant.e.s africain.e.s (XXe-XXIe siècles) »

Questioning the trauma. Mental disorders among African fighters (20th – 21st centuries)

Suivi et animation : Camille Evrard – camillevrard(at)mailbox.org


Groupe né d’un panel organisé à l’ECAS Cologne en juin 2023, organisé par Camille Evrard et Paul Marquis (membres de l’équipe ERC MadAf). Ayant réuni des historiens, politistes et cliniciens travaillant sur des expériences combattantes coloniales et post-coloniales, cette rencontre se poursuit à travers une dynamique d’échanges collectifs qui visent à prolonger la réflexion. Les travaux ont lieu en français et en anglais.

This group stem from a panel organized at the ECAS Cologne in June 2023, organized by Camille Evrard and Paul Marquis (members of the ERC MadAf team). Having brought together historians, political scientists and clinicians working on colonial and post-colonial combat experiences, this meeting continues through a dynamic of collective exchanges which aim to extend reflection. The discussions are in French and English.


2ème rencontre
22 mars 2024 – Journées d’études / Workshop
IMAf Paris Campus Condorcet – Bâtiment Recherche Sud Salle 3.122
Et en visioconférence 

Participants : Fisayo Ajala, Félix Kossi Baoutou, Elodie Charié, Claire Eldridge, Camille Evrard,
Raphaël Gallien, Susan Iseyen, Paul Marquis, Patrick Junior Ngouné, Marie Ngo Nkana, Romain Tiquet

Les troubles psychiques de combattant.e.s africains, qu’ils soient liés à la participation aux conflits mondiaux, aux guerres de décolonisation, aux guerres dites civiles, ou encore aux phénomènes terroristes tout au long des XXe et XXIe siècles, ont fait l’objet de peu de recherches. Ces contextes pluriels offrent pourtant une déclinaison de situations qui permettent d’envisager les troubles liés aux expériences du monde combattant de bien des manières. 

Ce groupe discute une approche qui permettrait de sortir du cadre normatif issu en partie des travaux sur les grands conflits européens et visant la prise en charge des « traumatismes de guerre » par les institutions militaires et/ou médicales. Il s’agit dans cette perspective de faire dialoguer des recherches portant sur : l’expérience et le vécu des troubles mentaux par celles et ceux qui en sont atteints ; leur prise en charge dans des sphères non seulement médicales ou institutionnelles, mais aussi familiales, religieuses, occultes ; la (non-)reconnaissance de ce vécu au niveau moral et sociopolitique et les conséquences qu’elle entraîne sur le sujet, son état psychique et la transmission de son expérience.

Les discussions comprennent une réflexivité sur les pratiques en sciences humaines et sociales, et l’éthique au contact de l’intimité et de la fragilité des vies meurtries – qu’elles nous apparaissent en archives ou dans le réel d’un entretien. Le groupe revendique la centralité de l’interdisciplinarité, histoire, anthropologie, sciences politiques, et du dialogue avec les cliniciens.

L’approche privilégiée de la notion de « trauma » est culturelle et sociale, sensible, elle part de la souffrance des combattants et cherche à s’émanciper d’une lecture uniquement psychiatrique pour considérer le phénomène dans sa complexité : contexte culturel, socio-politique, religieux. Elle pense l’évolution dans le temps, elle s’intéresse aux normes et à l’exposition publique de ces souffrances.

Enfin, elle cherche à ancrer les analyses dans des réalités précises, locales, situées dans la durée, dans l’histoire, et ceci grâce aux études de cas.

________

1ère rencontre
12 septembre 2023 – Réunion en visioconférence

Participants : Olufisayo Ajala, Félix Kossi Baoutou, Aziza Doudou, Camille Evrard,
Susan Iseyen, Paul Marquis, Patrick Junior Ngouné

Tour de table, retour sur le panel de l’ECAS. Discussion autour de quelques questions : quelles pistes pour un dialogue entre nous le plus fructueux ? Critique et définition de la notion de trauma ; méthodologie, place des études de cas ? Finalement, quel dispositif et quels objectifs pour continuer les échanges ?

First round of discussion so that everyone introduces themselves and quickly explains what place thinking about war trauma takes in the broader framework of their research. Then, discussion around a few questions: what are the most fruitful avenues for dialogue between us? criticism and definition of the concept of trauma? methodology, role of case studies? Then, through which device and with what goals do we continue the discussion?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search